Force tranquille et mémoire de l’eau

mémoire de l'eau, force tranquille de l'eau, structure de l'eau

C’est un article assez éloigné de l’apnée – mais quand même pas tant que ça – que je souhaite mettre en forme aujourd’hui. Il est très largement inspiré du film « Water » que je vous encourage à regarder si ce n’est pas déjà fait.

Article éloigné de l’apnée, car je ne compte pas DU TOUT y évoquer l’apnée. Mais en relation quand même, car il s’agit de parler de l’eau et bien sûr, pas d’apnéiste sans eau (sinon pour vos trainings à sec sur le canapé 😉

Je tiens à rédiger cet article parce que, d’une part, j’ai vu, cette semaine, une vidéo (que je poste en fin d’article) qui m’a vraiment bousculé et d’autre part, parce que je suis persuadé qu’il y a une attitude – fondamentale en apnée – à avoir pour entrer dans l’eau et y réussir sa performance. Je le vois notamment avec deux amis, tous deux excellents apnéistes. Le premier veut absolument un titre et commet, par cette volonté un peu bornée – erreur sur erreur qui – pour le moment – l’en éloigne et l’autre, qui envisage l’eau comme un terrain de jeu en apesanteur et…cumule les exploits, notamment dans une discipline dans laquelle il s’entraine très très peu ! Ces deux amis, mon expérience personnelle et mes nombreuses (et longues) discussions avec un autre ami (oui, toi 😉 m’ont amené à la certitude que la force, en apnée, réside dans la douceur. Et la douceur, la souplesse c’est, précisément, la caractéristique de l’eau. La meilleure des attitudes, c’est donc de respecter cela et d’y être en harmonie, soit même souple et fluide.

Rien n’est plus souple et plus faible au monde que l’eau,  
Pourtant pour attaquer 
Ce qui est dur et fort, rien ne la surpasse 
Et personne ne pourrait l’égaler.
Que le faible surpasse la force, 
Que le souple surpasse le dur, 
Chacun le sait. 
Mais personne ne met ce savoir en pratique – Lao Tseu

Force de l'eau, sa faiblesse, sa souplesse, sa langueur

L’eau est l’élément le plus répandu sur Terre. Mais, bien qu’elle nous accompagne à tout moment de notre vie et la rende possible, nous ne connaissons pas les incroyables propriétés de cet élément.

« Nous avons travaillé de la manière habituelle dans l’étude d’un environnement naturel. Nous nous sommes simplement concentrés particulièrement sur l’eau, mais en l’analysant sous de multiples angles. » – Dr. Rustum Roy, Pr. de sciences de la matière et de médecine – Arizona State University

planète bleue, eau, vie possible, apnéiste, apnée

Dans les Saintes écritures, l’eau est bien plus qu’une simple substance physique et chimique. Elle représente un certain concept, un concept lié à une façon particulière de concevoir les origines de la vie. – Kyrill 1er Patriarche de Moscou, Primat de l’Eglise orthodoxe russe

 

L’eau a déjà été étudié en détail. Il est d’ailleurs notoire que l’eau a des caractéristiques physiques et chimiques extraordinaires par rapport aux autres substances liquides. – Pr. Dr Kurt Wuthrich, Professeur de biochimie, Ecole polytechnique de Zurich, Prix Nobel de chimie, 2002

Toute substance refroidit se contracte, son volume diminue. Mais l’eau, au contraire, se dilate. Depuis la nuit des temps, l’homme a appris à utiliser ces caractéristiques :

  • Les peuples du Nord obtenaient des pierres, pour la construction, en versant de l’eau entre les failles des rochers, avant l’arrivée du gel ;
  • Au Sud, les hommes enfonçaient des pieux de bois dans la roche et les imbibaient d’eau. En se gonflant, le bois faisait éclater la pierre ;
  • Bien plus tard, les scientifiques ont constaté que l’eau qui se trouve dans les pores et les capillaires est capable de développer un niveau de pression énorme. Dans une graine, par exemple, au moment de la germination, la pression peut atteindre 400 bars. Voilà pourquoi une jeune pousse arrive parfaitement à percer le bitume.

l'incroyable pouvoir de l'eau germination pousse bitume

Aucun scientifique n’est en mesure d’expliquer pourquoi le volume de l’eau augmente en dessous de zéro degré, son point de glaciation et inversement, diminue de volume jusqu’à 4 degré Celsius. – Aloïs Gruber, Chercheur, Fondateur de Naturkraft

 

La molécule de l’eau est vraiment petite et pourtant elle présente des caractéristiques extraordinaires. On ne trouve aucune autre molécule qui présente des anomalies similaires. – Dr Martin Chaplin, Chimiste, Professeur émérite, London South Bank University

 

Si une seule de ces anomalies avaient manqué, la vie ne serait jamais apparue sur la planète. – Dr Alexander Solodilov, Membre des l’Académie russe des sciences naturelles

Chaque propriété de l’eau est unique et trouve difficilement une explication dans le cadre classique et traditionnaliste des lois physiques. Les sciences n’ont toujours pas trouvé réponse à certaines questions :

  • Pourquoi l’eau est-elle la seule substance sur Terre qui peut se présenter en 3 états (liquide, gazeux et solide) ?
  • Pourquoi la tension à la surface de l’eau est-elle la plus élevée parmi tous les liquides ?
  • Pourquoi l’eau est-elle le dissolvant le plus puissant au monde ? Et comment ?
  • De quelle façon l’eau, défiant la gravité terrestre, est-elle capable de remonter à l’intérieur des troncs des grands arbres, surmontant ainsi des pressions de dizaines de bars ?

Molécule d'eau, liquide incroyable, force tranquille

La communauté scientifique a fait un pas géant en admettant qu’elle ne savait pratiquement rien sur l’eau. C’est un progrès important, dans la mesure où cette prise de conscience a fait place à l’envie d’en savoir plus. – Dr Vladimir Voeikov, Biophysicien, Insitut de chimie bio-organique, Académie russe des sciences

 

Asie du Sud-Est, 1956

Dans un laboratoire militaire secret, consacré au développement et à la fabrication d’armes de destruction massives, on travaillait depuis plusieurs années à la fabrication d’une arme bactériologique de nouvelle génération. Lors d’une réunion confidentielle, les discussions des scientifiques tournèrent autour des futures caractéristiques de cette arme. Soudain, la réunion du être interrompue : tous les participants furent subitement conduits aux urgences, présentant les symptômes d’une forte intoxication alimentaire. Une enquête fut ouverte, mais aboutie à une impasse. Les scientifiques n’avaient rien consommé, en dehors de l’eau qui se trouvait sur la table de réunion. L’eau fut alors analysée, mais aucun élément nocif n’y fut détecté, sa composition chimique n’était que H20. Dans le rapport, les médecins déclarèrent donc que l’intoxication était due à de l’eau ordinaire.

20 ans plus tard, une incroyable hypothèse fut énoncée. Une hypothèse capable d’expliquer les conduites imprévisibles de l’eau. L’eau aurait une mémoire. Des expériences réalisées aux quatre coins du globe ont confirmé que l’eau à la capacité de recevoir et d’enregistrer l’empreinte de toute influence extérieure, mémorisant tout ce qui se passe dans son environnement proche. Toute substance qui entre en contact avec l’eau y laisse donc une trace.

Je profite de cette histoire pour vous recommander un livre fabuleux à ce sujet et l’homéopathie (forcément !)

Ma vérité sur la mémoire de l'eau, Jacques benvéniste

À ce jour, l’eau structurée ou dynamique est le meilleur antibiotique qui soit, à tel point que l’armée américaine a utilisé cette eau en Irak et en Afghanistan. Il suffit d’une molécule sur 100 millions de molécules d’eau potable pour détruire tous les germes présents dans une plaie. Le Président des Etats-Unis utilise de l’eau structurée pour se désinfecter les mains. Alors, je me suis interrogé : comment est-ce possible ? – Dr. Rustum Roy, Professeur de sciences de la matière et de médecine, Arizona State University

En enregistrant des informations, l’eau acquiert de nouvelles caractéristiques, pourtant, sa composition chimique reste intacte« Dans un premier temps, on s’est penchés sur la composition chimique de l’eau, mais à la surprise générale, cela n’a abouti à rien, car la composition chimique importe bien moins que sa structure. » 

Quand on parle de la structure de l’eau, on parle de l’organisation de ses molécules, de la façon dont les molécules de l’eau s’agroupent entre elles. Ces agrégats d’atomes sont appelés « clusters » et les scientifiques ont supposé que les clusters agissent, en quelque sorte, comme les cellules de la mémoire, où l’eau enregistre ce qui l’entoure, telle une bande magnétique.

Les gens ne se doutent pas que l’eau change lorsqu’on allume la lumière ou que, sous l’influence d’un champ électrique, l’eau peut changer. Nos recherches actuelles vont dans cette direction. – Dr. Rustum Roy

De toute évidence, l’eau reste de l’eau. Mais sa structure, tout comme un système nerveux, réagit à chaque irritation. Des instruments modernes ont permis de mesurer que chaque cellule de mémoire de l’eau, de la taille d’un micron, contient 440 000 tables d’informations. Et chacune de ces tables peut enregistrer son propre type d’interaction avec l’environnement.

Si on considère un cluster comme un agrégat de molécules spécifiques, alors sa durée de vie est courte, mais si on le considère comme une structure, que les molécules peuvent quitter et réintégrer à loisir, sa durée de vie s’en voit largement accrue. – Dr Martin Chaplin

C’est justement cette stabilité de la structure du cluster qui vient confirmer l’hypothèse de la capacité de l’eau à enregistrer et stocker des informations.

Peut être que l’eau est une sorte de disque dur rempli d’informations, unique en son genre. Nous devons connaître son organisation. C’est comme un alphabet. Si je vous présente un nouvel alphabet, vous ne pourriez pas comprendre de mots ni de phrases structurées, parce que vous ne reconnaitriez même pas ces lettres. Donc la structure moléculaire est l’alphabet de l’eau. Grâce à elle, vous pouvez composer des programmes dans l’eau et vous pouvez les modifier. – Dr. Rustum Roy

Hiver 1880

Le bateau « Lara » parti de Liverpool fait route vers San Francisco. Le troisième jour, un incendie se déclare à bord. Les canaux de sauvetage quittent le bateau. Parmi les rescapés se trouve le capitaine Neil Carrie. Très vite, les réserves d’eau s’épuisent et les survivants commencent à souffrir de la soif. Après 3 terribles semaines de tourmente en pleine mer, ces hommes atteignent enfin la Côte. Le capitane Carrie, considéré comme un homme intègre et sérieux, raconte ce qui les a sauvé. « Nous avons rêvé d’eau douce et nous avons commencé à imaginer l’eau bleue marine se transformer en eau bien verte et potable. J’ai rassemblé mon courage et j’ai puisé de l’eau. Quand je l’ai goûté, elle était douce. »

Prenons un exemple célèbre de la Bible, quand Jésus a transformé l’eau en vin. Il ne l’a pas changé. Il n’y a rien ajouté non plus, mais lui a conféré une caractéristique absolument particulière. Nous avons réalisé de nombreuses expériences en exposant des échantillons d’eau à diverses influences, diverses forces, tels que des champs magnétiques ou électrostatiques ; diverses substances, ou encore à des émotions humaines. Il est alors apparu clairement que se sont les émotions humaines, positives ou négatives, qui représentent la plus importante de toutes les influences. – Pr Konstantin Korotkov, Professeur de physique, Université de St Petersburg, Président de l’IUMAB

Dans le laboratoire du Pr Korotkov, des expériences ont été menées sur l’influence des émotions humaines sur l’eau. Un groupe de personnes devaient projeter, vers un récipient d’eau, des émotions positives en se concentrant sur l’amour, la tendresse ou l’affection. Ensuite, on a remplacé les récipients et on leur a demandé de se concentrer sur des émotions négatives telles que la peur, la rancune ou la haine. Après cela, on a analysé l’eau contenue dans les deux échantillons et, en effet, l’eau s’est modifiée selon le type d’émotions. « On a remarqué que les émotions positives, comme l’amour, augmentent les niveaux énergétiques de l’eau et la stabilise alors que les émotions négatives, comme la haine, les font baisser, provoquant des changements radicaux dans l’eau. »

J’espère pouvoir montrer à tout le monde que l’eau a une mémoire. – Dr Masaru Emoto, Docteur en médecine alternative et chercheur

Dans le laboratoire du Dr Emoto, on analyse des échantillons d’eau soumis à diverses influences extérieures. Ces échantillons d’eau sont ensuite fixés et enregistrés par une congélation instantanée de l’eau pour pouvoir l’observer au microscope.

Amour, remerciement, haine, insulte : modifications de la structure de l'eau

 

modification de la structure et lmémoire de l'eau avec impulsion humaine

 

modification de la structure de l'eau avec de la musique

 

modification de la structure et mémoire de l'eau avec prière bouddhiste

 

modification de la strcuture de l'eau du robinet après une prière

 

Aujourd’hui, les technologies modernes permettent de structurer l’eau artificiellement. Les germes de soja, dont les graines ont été traitées avec cette eau structurée, révèlent une émission photonique 6 fois plus élevée que des germes traités et arrosés avec de l’eau ordinaire. L’utilisation d’une eau structurée réduit les délais de maturation des légumes et multiplie leurs valeurs nutritives.

Si l’on compare les germes traités à l’eau structurée, ils étaient longs, réguliers et forts, en revanche, ceux qui n’étaient pas traités étaient courts, fins et fragiles. On constate que les légumes issus des graines traités sont mûrs tandis que ceux issus des graines non traités sont encore verts. Le lien entre cette eau et la croissance des fruits et légumes est donc établi. – Dr Wang Guiha, Agronome à l’académie des sciences agronomiques, Chine

Pour l’irrigation des plantes, le recours à l’eau structurée permet d’économiser 20% d’eau alors qu’aucun engrais n’a été ajouté, ni dans le sol, ni dans l’eau. Seule sa structure est modifiée. Entre temps, les scientifiques peuvent expliquer comment cela se passe. Par contre, ils n’ont pas encore de réponse à la question : pourquoi cela arrive-t-il ?

 

L’être humain

Composition d'eau dans le corps humain

L’être humain, selon son âge, est composé de 70 à 90% d’eau. Pour maintenir ses fonctions vitales, l’homme adulte boit environ 2,5 litres d’eau par jour. Dans son bain ou en prenant sa douche, il absorbe encore 1,5 litres.

Répartition des besoins en eau dans le corps humain, par organes

Mais avant d’arriver dans nos logements, l’eau parcourt un trajet aussi long que difficile.

Avant, le bon sens voulait que les gens s’installent là où se trouve une source naturelle d’eau. Aujourd’hui, cela n’a plus aucune importance, car l’utilisation de la haute pression permet de transporter l’eau sur des millions de kilomètres. – Aloïs Gruber

Dans la nature, l’eau suit harmonieusement des courbes, en serpentant sensuellement, en harmonie avec les éléments qu’elle façonne et creuse, dans le temps.

le chemin de l'au, à l'état naturel, harmonie

 

Dans un réseau hydraulique, l’eau tourne des centaines de fois à angles droits. À chaque détour et changements abrupts de direction, la structure naturelle de l’eau se détériore peu à peu.

un réseau hydraulique, photo de principe

Quand l’eau du robinet arrive chez nous, après avoir traversé tout un réseau hydraulique, elle présente plusieurs cristaux de formes diverses, mais leurs structures sont toujours déformées. Voilà à quoi cela ressemble. Les cristaux s’assemblent d’une façon chaotique, sans esthétique ni aucune symétrie. – Dr Leonid Izvekov, Directeur du Laboratoire de Recherche sur l’Eau

 

L’eau qui stagne, dans un système de chauffage central, est inanimée et croupie, sans un processus vitalisant. Elle aspire ou absorbe l’énergie des gens, des plantes et des animaux qui y habitent, elle leur vole cette énergie. – Aloïs Gruber

J’en profite pour vous glisser le schéma d’alimentation en eau d’une piscine traditionnelle 😉

alimentation et filiation de l'eau, piscine traditionnelle

On sait que dans la plupart des grandes villes, l’eau courante est stockée dans des circuits fermés. Après des processus agressifs, d’épuration chimique et de filtrage puissant, elle revient dans nos maisons en gardant en mémoire les produits chimiques qu’elle a croisé et la violence qu’elle a subi. Mais la pollution la plus terrible est celle des informations que l’eau absorbe en passant par des tuyaux longs de plusieurs kilomètres et des milliers et des milliers de maisons et d’appartements.

Nous polluons spirituellement l’eau et nous le faisons de plus en plus. Pourquoi ? L’eau s’approprie toute la jalousie, les soucis et le stress qu’elle croise. Nous déversons tout sur l’eau. Elle est presque morte quand elle arrive enfin à nos bouches. – Aloïs Gruber

Notre planète est un énorme réservoir d’eau à partir duquel s’épanouisse toutes les formes imaginables de la vie et chaque organisme vivant est également, en son noyau, un plus petit réservoir d’eau. Les technologies modernes nous permettent d’explorer le cosmos en profondeur et, sur ces lointaines planètes, la première quête de l’homme est toujours celle de l’eau.

Comme toutes les sculptures qui étaient déjà présentes dans la boule d’argile, l’eau contenait les principes ou concepts de tous les futurs organismes vivants qui allaient apparaître. Mais le démarrage de n’importe quel processus nécessite d’abord une impulsion, un déclencheur.

Il ne peut pas y avoir de vie sur Terre sans eau. Et la grande question est s’il existe une vie comparable sur d’autres planètes, ce qui serait impensable sans la présence d’eau. Maintenant, nous savons que les premiers organismes vivants sont apparus dans l’eau. Bien plus tard, ces organismes se sont adaptés à l’environnement terrestre. Je ne pense pas un instant qu’il s’agisse du hasard. – Pr. Dr Kurt Wuthrich

 

Ce n’est pas par hasard que l’eau soit mentionnée dès les premières lignes de la Bible. Quand il s’agit de décrire la création du monde, de la vie et de l’homme, l’eau y est irrémédiablement associée avant d’autres choses. – Kyrill 1er

Quand je rentre dans mon bassin, je sais que l’eau me connait, qu’elle m’a déjà vu (sauf cas de vidange annuelle 😉 Je la salue et je la remercie, avant d’y entrer, pour la place qu’elle va me faire. J’aime à penser que j’agis sur quelque chose en faisant ça. D’ailleurs, depuis que je le fais, je ressens le besoin de m’étirer sous l’eau avant un cours, poumons vides, bien calé au fond (ça déclenche l’alarme de sécurité, parce qu’il est tout juste 20h quand je m’y plonge et ça ça veut dire que je suis là 😉 Et de là, je la trouve belle et je trouve la ligne noire jusqu’au mur encore plus belle, bien graphique, contrastée et l’envie de m’y fondre me prend, l’harmonie est immédiate. Les sensations ensuite, au cours de la séance, sont bonnes. En changeant de bassin, ponctuellement, cette année, n’ayant pas mes repères, j’ai oublié cette salutation respectueuse et j’ai eu l’impression de le payer très cher sur mes premières séances. Comme un rappel à l’ordre : je me suis excusé, pris en faute – comme un gosse qu’on aurait giflé – et puis je suis re-devenu respectueux. J’ai retrouvé mes repères. Et une nouvelle harmonie, dans cette nouvelle ligne, 25 mètres plus longue que l’ancienne. D’ailleurs, j’ai aussi constaté qu’à la fin d’une performance, je remercie mon corps et mon mental de m’avoir suivi et fait tenir. Je trouve bien plus de plaisir à l’immersion avec ces petites attentions qu’en m’en passant et je vous encourage à garder tout ça en tête pour vos prochaines séances mais aussi dans votre quotidien.

La vie, c’est de l’eau. Si vous mollissez le creux de la main, vous la gardez. Si vous serrez les poings, vous la perdez. – Jean Giono, Rondeurs des jours

 

Les déchets plastiques en Indonésie (Sur le front)

« 20% du plastique produit en Indonésie finit directement dans les océans. »Pour "Sur le front", Hugo Clément vous emmène en Indonésie, gangrenée par le plastique.

Publiée par France 2 sur Mardi 29 octobre 2019

 

Force tranquille et mémoire de l’eau
4.5 (90%) 2 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *